?

Log in

No account? Create an account
Livre Emoi
Je suis venu, j'ai lu, j'ai été ému
"Le lion de Macédoine" de David Gemmell 
7e-fév-2009 04:13 pm
lecture
Titre: "Le Lion de Macédoine"
Auteur: David Gemmell
Edition: Gallimard
Collection: Folio SF poche (4 tomes)
Où le trouver: ma foi... partout? Fnac, Virgin, Amazon, etc.





Résumé: dans la Grèce antique, un sang mêlé, moitié spartiate, moitié macédonien est en butte à l'ostracisme et au racisme de ses pairs spartiates qui lui mènent la vie dure. Le jeune Parménion, pugnace et surtout particulièrement doué, se sort régulièrement des situations les plus inconfortables et finit par gagner l'estime de ses supérieurs. Néanmoins, sa frustration et sa haine sont tenaces et il s'appuiera sur elles pour prendre son indépendance et gagner ses galons de général, en tant que mercenaire se mettant à la disposition des causes qui l'intéressent. Malheureusement - ou heureusement - son existence même est liée à un grande destinée qui ne sera pas forcément la sienne mais pour laquelle il aura un rôle majeur à jouer.


A première vue, on peut se demander pourquoi ce roman est classé en SF. L'auteur, doté d'une solide connaissance de l'antiquité grecque, a utilisé un personnage ayant réellement existé, Parménion, mais au sujet duquel on ne sait que peu de choses. De fait, il lui a créé une vie, laquelle sera la fil conducteur d'événements majeurs historiques.
A ce fil conducteur, il a adjoint une manipulation gigantesque des fils du destin, qui prend naissance lorsqu'une vieille prophétesse se persuade que cet homme sera le seul à pouvoir endiguer le Mal et la destruction du monde antique. C'est au coeur de ce jeu de luttes de pouvoirs mystiques que se niche l'aspect Fantasy du récit. La vie de Parménion sera ainsi rythmée par les manipulations de la vieille femme, puis de sa disciple, sans qu'il le sache.

L'aspect mystique et "merveilleux" de l'histoire ne démarre pas immédiatement, mais les tomes 3 et 4 en sont totalement empreints, avec des dimensions parallèles, des vertiges temporels, des pouvoirs quasi divins, bref, un mélange savant d'antiquité et de fantastique vraiment accrocheur, à tel point qu'il est difficile ensuite de quitter le récit tant il est prenant. D'autant plus qu'il n'y a vraiment aucun temps mort
et l'histoire va à toute vitesse, sans toutefois laisser de côté les souffrances et les questionnements de Parménion.

Pour tout dire, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire au début, peut être à cause du style qui, s'il est efficace, est tout de même assez basique. Sans fioriture quoi. Néanmoins, ce Parménion m'intriguait pas mal et j'ai décidé de persister... bien m'en a pris.
Très sincèrement, j'ai adoré. Et de plus, ce qui ne gâche rien, Parménion a beau être le "héros", il n'a rien du personnage sans peur et sans reproche, ce qui le rend absolument humain.

En bref, un cycle court mais intense et un excellent moment de lecture.






Comments 
12e-aoû-2009 10:11 pm (UTC) - Merci !!
J'ai commencé le premier livre hier en soirée, et je viens de refermer le dernier il y a un peu moins d'une heure. (Non, ces 24h n'ont décidément pas été les plus actives de ma vie)
Ta critique a éveillée ma curiosité et cela fait déjà quelques mois que je m'étais offert le coffret sans avoir eu le temps d'ouvrir ne serait ce que le premier tome.
Toujours est-il qu'une fois ouvert, il m'a fallu environ une dizaine de pages pour que je tombe irrémédiablement amoureuse de cette saga. C'est merveilleusement écrit (et très bien traduit, ce qui sur un ouvrage classé SF n'est pas toujours évident >.>) et on ne s'ennuie pas un instant !
Merci mille fois pour cette merveilleuse recommandation \o/ (Bon, j'avoue que la fin est un brin décevante et que j'aurai aimé plus de détail sur les conquêtes d'Alexandre, mais bon, il fallait bien que le livre s'achève *sigh*) Franchement les gens, si vous avez du temps, que vous aimez l'Antiquité grecque, foncez !!
13e-aoû-2009 08:54 am (UTC) - De rien!
Joli marathon de lecture o__O!

Ravie que cette saga t'ait plu en tout cas. C'est vrai que j'ai eu un peu la même sensation que toi à la fin, où on se dt "mais... et Alexandre dans tout ça?" En même temps, la suite appartient à l'Histoire telle que nous la connaissons, là dessus Gemmell a bien géré finalement, en intégrant son histoire dans l'Histoire.

Je vais bientôt attaquer "Troie" du même auteur, nul doute que je repasserai par ici quand j'aurais fini^^
This page was loaded mai 27e 2019, 7:01 am GMT.